Communiqué des Présidents de Judaïsme en Mouvement

La semaine dernière fut riche en nouvelles réconfortantes et parfois contradictoires :

  • La résolution du Mouvement Sioniste Mondial qui regroupe tous les courants du judaïsme, de reconnaître les conversions des mouvements libéraux , grâce à l'initiative d'Arzenou France.
  • L'invitation du Rabbin Delphine Horvilleur seule représentante française pour le débat à Jérusalem sur les liens entre Israël et la Diaspora juive.
  • L'inauguration par les autorités de notre pays du Centre Européen du Judaïsme que le Grand Rabbin Korsia annonce comme ouvert à toute la diversité juive.
  • La polémique sur les réseaux sociaux à propos d'une position scandaleuse et imbécile du site Torah-Box.



Judaïsme en Mouvement est né pour répondre à cette actualité qui ne pouvait que s'emballer.
En travaillant main dans la main avec les responsables du judaïsme mondial et les autorités israéliennes sur la reconnaissance définitive de tous les courants du judaïsme dans l'ensemble de leurs actes religieux et familiaux.
En étant présent à travers ses leaders élus ou rabbiniques dans tous les lieux et moments où se dessinent l'avenir du judaïsme.
En voulant travailler avec le Consistoire si celui-ci s'ouvre aux autres courants du judaïsme.
En travaillant évidemment avec les autorités françaises pour élargir l'action et la représentation des juifs en France et à ancrer ceux-ci dans la vie de la cité pour les générations suivantes.
En étant à l'avant-garde du combat à mener contre l'obscurantisme.


Le 18 novembre prochain se tiendra le 1er Conseil d'Administration de Judaïsme en Mouvement qui précisera notre organisation et notre gouvernance.


Gad Weil et Jean-François Bensahel
Co-Présidents de Judaïsme en Mouvement



Le rabbin Delphine Horvilleur et le Président de l'Agence juive, Isaac Herzog, à Jérusalem